Prix du fioul domestique

Moyenne nationale au 11/07/2020 à 5h00

ordinaire

0€

711€

supérieur

730€

 
 
 
i

La moyenne nationale est basée sur les tarifs de plusieurs fournisseurs pour une commande de 1000 litres non groupée.
Le prix du fioul entre 2 communes peut être fortement différent. En effet les prix peuvent varier en fonction de votre situation géographique.

Conseils pour une bonne livraison

La commande

Comment faire pour que votre prochaine livraison de fioul domestique se passe dans les meilleures conditions ?
Lorsque vous contactez un fournisseur pour une demande de devis, le tarif qui vous est donné est basé sur l’estimation du volume de fioul à livrer. Ce tarif sera celui appliqué lors de la livraison, celle-ci se faisant sous quelques jours. Si le volume livré mesuré par le volucompteur du camion diffère fortement du volume estimé par le client, le prix peut être ajusté.

La livraison

Il est important que vous soyez présent lors de la livraison, afin que vous puissiez indiquer au livreur l’emplacement de votre cuve et de votre chaudière. Une fois sur place, il vous fera signer un formulaire récapitulant les conditions de vente et vous montrera les chiffres du volucompteur avant et après la livraison. La livraison dure en général 20 minutes. A l’issue de celle-ci, le livreur vous remettra un ticket facture mentionnant la date et l’heure de la livraison, la nature et la quantité de produit livré, le prix au litre et votre mode de paiement. Après le paiement, le livreur et vous signerez tous deux ce reçu.

Quelques conseils :

  • Avant la livraison : Assurez-vous d’avoir éteint l’alimentation électrique de votre chaudière pour éviter qu’elle ne se mette en marche pendant le remplissage de la citerne. Par ailleurs, il est important de contrôler que vos installations sont bien aux normes ; dans le cas contraire, vous risquez de ne pas être remboursé par l’assurance en cas de problème. Votre fournisseur pourra vous fournir cette information.

  • Au cours de la livraison : Commencez par vérifier auprès du livreur le type de fioul souhaité. Ne rallumez pas votre chaudière pendant la livraison. En effet, le fioul injecté par le fournisseur soulève les particules qui reposent au fond de votre cuve. Si votre chaudière est allumée, elle risque d’aspirer les particules en suspension, ce qui pourrait colmater les filtres ou encrasser votre chaudière.

  • Après la livraison : Vous devez encore attendre avant de rallumer votre chaudière. Il est préférable d’attendre 2 à 3 heures pour que les particules soulevées retombent au fond de la cuve.

Vous pouvez également réduire le prix du fioul en vous inscrivant aux achats groupés organisés par POEMOP !

Votre fioul au meilleur prix
près de chez vous

Alerte Prix

Soyez informé d'une baisse
de prix sur votre commune !

Le prix du fioul va-t-il repartir à la hausse ?

Publication : 8 juillet 2020

Les cours du pétrole stagnent en ce début de semaine, en attendant le rapport sur les stocks américains. En effet, l'Agence américaine d’information sur l’Energie (AIE) dévoile tous les mercredis les chiffres hebdomadaires sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis. Les réserves de brut, qui avaient fortement gonflé depuis le début de la pandémie et la chute de consommation en énergie qui en a découlé, ont commencé à redescendre. Mais celles de produits raffinés restent à des niveaux très élevés.

Lire la suite...

Evolution des prix du fioul début juillet

Publication : 2 juillet 2020

Le début d'année a été marqué par une chute importante du prix du fioul, principalement due à la pandémie de Coronavirus qui a paralysé le monde. La tendance s’est inversée à partir de début mai, au moment du déconfinement. Au cours de ce mois de juin, les prix ont toutefois eu tendance à se stabiliser pour la première fois depuis le début d’année, voire à baisser légèrement.

Lire la suite...

La suppression de l’avantage fiscal sur le gazole non routier est reportée à 2021

Publication : 22 juin 2020

Ce carburant est surtout utilisé dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, mais aussi pour les tracteurs agricoles et forestiers. Il est réservé aux engins mobiles non routiers, pour lesquels son utilisation est obligatoire depuis 2011, et bénéficie d’un avantage fiscal. La 1ere version du projet de loi de finances 2020 prévoyait une suppression progressive cet avantage fiscal pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics, qui utilisent ce carburant pour les engins de chantier (bulldozers, pelleteuses, tractopelles…).

 

Lire la suite...