Prix du fioul domestique

Moyenne nationale au 23/10/2017 à 14h20

ordinaire

-4€

735€

supérieur

754€

 
 
 
i

La moyenne nationale est basée sur les tarifs de plusieurs fournisseurs pour une commande de 1000 litres non groupée.
Le prix du fioul entre 2 communes peut être fortement différent. En effet les prix peuvent varier en fonction de votre situation géographique.

Qu'est-ce qu'un vase d’expansion ?

Quels sont les 2 rôles du vase d’expansion ?

Dans un circuit de chauffage, un vase d'expansion est primordial pour conserver une installation en excellent état.

Le vase d’expansion se compose, dans une enveloppe fermée, d’un volume d’air et d’un volume de gaz ininflammable (air, azote ou gaz neutre), qui sont séparés par une cloison souple.

Le vase d’expansion joue deux rôles dans le circuit de chauffage :

Le vase d'expansion sert dans un premier temps à compenser les variations de volume que subit la masse d'eau de l'installation suite aux fluctuations de température. En effet, lorsque l’eau chauffe, elle se dilate et augmente ainsi son volume.

Le second rôle du vase d'expansion est de maintenir la pression dans l'installation quand celle-ci est complètement refroidie. Dans ce cas, la pression du vase doit empêcher une dépression dans l'installation et ainsi la pénétration d'air. En effet, l'air est source de corrosion.

Les différents types de vases d’expansion

Il existe 3 types de vases d’expansion :
  • Le vase d’expansion fermé à pression variable : il s’agit du système présenté plus haut. Avant remplissage de l'installation par de l'eau, le vase d'expansion est "gonflé" à une certaine pression d'air (pression calculée lors du dimensionnement).Lorsque l'on remplit l'installation d'eau, cette dernière envahit une partie du vase jusqu'à ce qu'une pression minimale dans l'installation (pression mesurée par le manomètre de l'installation et également calculée lors du dimensionnement). Le volume d'eau ainsi contenu dans le vase servira de volume de réserve à l'installation.Lorsque l'installation est mise en route, l'eau chauffée se dilate et le volume d'eau dans le vase augmente, comprimant l'air. La pression dans l'installation augmente donc.Il existe des vases d’expansion à membrane ou à vessie. Le vase d'expansion à vessie est plus durable car le risque de défaut d’étanchéité est réduit (pas de joint en contact avec la paroi du vase d'expansion) ;

  • Le vase d’expansion fermé à pression constante : ce vase est pratiquement constitué des mêmes éléments que le vase d'expansion fermé à pression variable. Dans le cas d'un vase à pression constante, il existe un dispositif de régulation qui permet de réguler la pression par ajout et retrait d'air comprimé ;

  • Le vase d’expansion ouvert : les vases d'expansion dit "ouverts" sont encore présents dans certaines anciennes installations. Dans ce cas, les réservoirs sont disposés au point le plus haut de l'installation, à l’air libre, ce qui entraîne une absorption d’oxygène permanente par l'eau de chauffage. Ce type de vase d'expansion doit être remplacé par un système fermé.

Que faire en cas de vase d’expansion défectueux ?

Les problèmes engendrés par un vase d’expansion défectueux sont nombreux et ne sont pas anodins. Mais quels sont les dangers potentiels ?
Si le vase d'expansion ne remplit pas sa fonction, le premier problème constaté, est une perte régulière de pression d’eau dans le circuit de chauffage (la pression augmente en chauffant et est évacuée par la soupape de sécurité). Dans les chaudières modernes qui sont équipées d’une sécurité manque d’eau, cela a pour conséquence de mettre cette dernière en défaut, soit pour un manque de pression, soit pour un excès .
Sur les chaudières non équipées de ce système de sécurité, l'installation risque de fonctionner sans eau et de ce fait peut voir son circulateur griller.
Un vase d’expansion qui ne fonctionne plus ou qui fonctionne mal peut entraîner un risque d’embouage : or, la boue de chauffage peut causer d’importants problèmes dans l’installation. Le terme de boue est une métaphore qui se base sur l'apparence de cette eau chargée de particules de couleur noire. Elle est composée principalement de fer sous forme d'oxydes ferreux et ferriques. Enfin, si l’eau est dure, un peu plus de calcaire s’installera dans le circuit à chaque remplissage.

Comment regonfler un vase d’expansion

Si vous constatez que le remplissage s’effectue rapidement ou que la chaudière se met en sécurité, il sera peut-être nécessaire de regonfler le vase d’expansion. A cette fin, il faudra utiliser un dispositif de gonflage professionnel, un compresseur avec manomètre ou éventuellement une pompe à vélo. Un tuyau d’arrosage est également à prévoir pour effectuer la vidange.
En premier lieu, il est nécessaire d'arrêter la chaudière, puis d'effectuer la vidange. Il faut ensuite gonfler en respectant la pression conseillée (0,8 bar pour une hauteur manométrique de moins de 5m), puis refermer et ajouter de l’eau dans l’installation.
A noter qu'un vase d’expansion sur-gonflé provoque les mêmes problèmes qu’un vase sous-gonflé.
Pour une maintenance optimale de votre chaudière au fioul, nous vous conseillons d'avoir recours à un professionnel.



Acheter votre fioul au meilleur prix
chez un distributeur près de chez vous

Alerte Prix

Soyez informé d'une baisse
de prix sur votre commune !

Priorité à la précarité énergétique

Publication :  20 septembre 2017

Chèque énergie, primes pour des travaux ou des équipements moins énergivores: Nicolas Hulot a commencé à s’atteler au vaste chantier de la précarité énergétique, qui touche près de 12 millions de Français, avec les premières mesures de son Plan climat, annoncées lundi.

Lire la suite...

Forte augmentation des prix du fioul

Publication :  6 septembre 2017

Les stocks mondiaux de fioul diminuent. L’ouragan Harvey a provoqué une raréfaction des produits pétroliers. Les infrastructures pétrolières du Golfe du Mexique sont encore à l’arrêt. Parmi les bâtiments fermés : raffineries et ports de commerce, bloquant la grande majorité des échanges de pétrole au sud des États-Unis.

Lire la suite...

Evolution de la taxe carbone d'ici 2030

Publication :  14 août 2017

Nicolat Hulot, ministre de la Transition écologique, a annoncé qu'il envisageait une augmentation de 40 % de la taxe carbone d'ici 2030. D’après une information du quotidien Le Figaro, cette taxe passerait ainsi de 100 à 140 euros.

Lire la suite...