Prix du fioul domestique

Moyenne nationale au 10/12/2019 à 16h10

ordinaire

+17€

923€

supérieur

942€

 
 
 
i

La moyenne nationale est basée sur les tarifs de plusieurs fournisseurs pour une commande de 1000 litres non groupée.
Le prix du fioul entre 2 communes peut être fortement différent. En effet les prix peuvent varier en fonction de votre situation géographique.

Cours du fioul domestique en France

Les prix du pétrole en France sont déterminés en fonction des prix du WTI, fixés chaque jour par la Bourse de New York et des prix du Brent, fixés à la bourse de Londres. Le WTI (West texas Intermediate) est, au même titre que le Brent, un type de fioul brut utilisé comme pétrole de référence pour fixer les prix au niveau mondial.
En France, les cours du fioul dépendent en grande partie des cours du Brent puisque la majorité du pétrole français provient de la mer du nord.
Mais la fixation des prix du pétrole en bourse est très complexe et dépend de beaucoup de paramètres comme la situation géopolitique mondiale, l'offre et la demande ou encore les cours du dollar. Il sera presque impossible de prédire avec exactitude les cours du fioul en France à cause des nombreux paramètres difficiles à anticiper mais en analysant ces différents composants nous pouvons tout de même observer des fluctuations à cours termes.

Ce graphique est établi grâce aux données du Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire.


Les cours du fioul sont déterminés en fonction de beaucoup de paramètres. En les étudiant bien, il est possible de prévoir les cours pour les prochaines semaines.

La situation géopolitique et géo-économique mondiale :
Le pétrole est une matière première principalement produite en Arabie Saoudite, en Russie, aux États-Unis, au Mexique ou encore en Chine et en Irak. L’instabilité de certaines régions productrices de pétrole comme le Moyen-Orient influe sur les cours du pétrole car ils en produisent plus ou moins chaque jour et les exportations peuvent être interrompues à tout moment. De plus, l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) est une des parties prenantes qui influe le plus sur les prix du pétrole car elle regroupe 15 pays exportateurs d’or noir et elle fixe chaque jour les prix du pétrole vendu par tous ces pays et quelle quantité sera produite.
L'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) peut décider de réduire sa production de pétrole pour faire augmenter les prix au niveau mondial ou à l'inverse d'augmenter ses rendements pour accaparer le marché. Aujourd'hui, les États-Unis produisent de plus en plus de pétrole et peuvent désormais à eux seul concurrencer les cours mondiaux face à l'OPEP.

La production de pétrole :
Plus la production de pétrole est importante, plus les prix mondiaux vont baisser car l’offre sera plus forte que la demande sur le marché. C’est pour cela que l’OPEP fait parfois le choix stratégique de réduire la production de ses pays membres pour faire augmenter les cours du pétrole. Mais les États-Unis augmentent leurs plateformes de production de pétrole, ce qui fait augmenter les réserves de pétrole et baisser les prix.
Le niveau des réserves mondiales est l'un des facteurs les plus influents aux Bourses de New York et de Londres, beaucoup d'analystes travaillent en permanences pour prévoir les réserves de pétrole mondiales.

La demande :
Plus la demande mondiale de pétrole est importante, plus les prix du pétrole augmentent et inversement si la demande baisse, les prix vont également connaitre une baisse due à un excès de production qu’il faut vendre.

Le taux de change du dollar américain :
Enfin, comme le Brent est négocié en dollars, l’évolution dollar/euro va influencer le cours du fioul. On peut constater que la variation du cours du Brent est souvent atténuée par le prix du dollar.

C’est pour cela qu’il est très difficile de prévoir les cours du pétrole à l’avance. Cependant, en suivant bien l’actualité politique mondiale et les choix géostratégiques mondiaux, il est possible de faire une estimation éventuelle du pétrole pour les semaines qui suivent.


-

Acheter votre fioul au meilleur prix
chez un distributeur près de chez vous

Alerte Prix

Soyez informé d'une baisse
de prix sur votre commune !

Prix du fioul cette semaine, grèves et blocages

Publication : 3 décembre 2019

Le prix du fioul domestique est en baisse cette semaine. Après une baisse de 5 € au m3 la semaine dernière, les prix devraient continuer à baisser dans les prochains jours. Le cours du Brent en euros vient d'évoluer de -3.1%. Si le fioul suit cette évolution, il devrait passer d'ici quelques jours à 900 € les 1000 litres au lieu de 906 € actuellement.

Lire la suite...

Bientôt la fin des chaudières au fioul ?

Publication : 22 novembre 2019

Le gouvernement souhaitait la fin des chaudières au fioul d'ici 10 ans. En novembre 2018, quelques jours avant la naissance du mouvement des gilets jaunes, Édouard Philippe annonçait  la fin du chauffage au fioul en France « dans dix ans ». Pour réaliser son objectif de zéro chaudière à fioul d’ici 10 ans, l’État a mis en place une aide au remplacement des anciennes chaudières par un équipement utilisant des énergies renouvelables ou à très haute performance énergétique. La prime à la conversion est accessible à tous, quelque soit le niveau de revenus. La prime est bonifiée pour les ménages aux revenus modestes, mais tous les foyers peuvent l'obtenir. Suite à la mise en place de cette prime en janvier dernier, les Français qui se chauffent au fioul ne semblent pas tous prêts à changer de chaudières.

Lire la suite...

Les plafonds de production de l'OPEP seront-ils maintenus ?

Publication : 08 novembre 2019

En janvier 2019, L'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a fait appliquer sa décision de réduction de la production de pétrole. Pour rappel, les membres de l’OPEP avaient convenu en décembre 2018 une réduction de leur production de pétrole brut de 1,2 million de barils par jour (Mb/j) à compter de janvier 2019 (par rapport au niveau de production d’octobre 2018) pour une période « initiale » de 6 mois. L'objectif étant d'avoir une offre réduite face à une demande stable, et d'ainsi pouvoir augmenter le cours du pétrole.

Lire la suite...